"Les femmes violées du Kivu, c'est un marronnier"
L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Les organisations non gouvernementales façonnent-elles la vision des conflits proposée par les médias ? C'est le sujet d'une enquête de Justine Brabant, que vous lirez ici. C'est aussi le sujet de notre émission de cette semaine, dans laquelle nous recevons Christophe Ayad, journaliste à Libération, spécialiste du Proche-Orient et de l'Afrique, Jean-Hervé Bradol, ancien président de Médecins sans Frontières, et Pascal Dauvin, auteur de La communication des ONG humanitaires (L'Harmattan, 2010).
48 commentaires
Commentaires

"Les femmes violées du Kivu, c'est un marronnier"

Les organisations non gouvernementales façonnent-elles la vision des conflits proposée par les médias ? C'est le sujet d'une enquête de Justine Brabant, que vous lirez ici. C'est aussi le sujet de notre émission de cette semaine, dans laquelle nous recevons Christophe Ayad, journaliste à Libération, spécialiste du Proche-Orient et de l'Afrique, Jean-Hervé Bradol, ancien président de Médecins sans Frontières, et Pascal Dauvin, auteur de La communication des ONG humanitaires (L'Harmattan, 2010).

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Derniers commentaires

Il vous reste 33% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

ong

Bons baisers du Kivu, trou noir de l'information

Journalisme en zone de conflit : quelques leçons sur le tas

Mais d'où viennent les chiffrages de morts à la guerre ?

Nombre de victimes, de soldats démobilisés : pourquoi la prudence s'impose.

Parité dans la presse : pourquoi ça patine

Vieilles habitudes, cooptation, "autres priorités", et des accords trop flous

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.