Le jeu vidéo a-t-il peur du noir ?

Arrêt sur images

La représentation des Noirs, et autres minorités

C'est pas qu'un jeu
Réservé à nos abonné.e.s
Dans les jeux vidéo, les Noirs sont-ils condamnés à être des victimes, des dealers ou d'affreux membres de gang ? Après les polémiques sur leur sexisme, les interrogations sur leur idéologie belliciste, notre partenaire Canard PC s'est penché (numéro en vente actuellement) sur la représentation des minorités dans le jeu vidéo. En plateau avec nous : Marion Coville, doctorante en études culturelles à Paris I, Mehdi Derfoufi, docteur en études cinématographiques, spécialisé dans les études post-coloniales, Stéphane Beauverger, scénariste du jeu Remember me, sorti en 2013, ainsi que la journaliste de Canard PC, Cécile Fléchon (a.k.a Maria Kalash).
Commentaires

Le jeu vidéo a-t-il peur du noir ?

Dans les jeux vidéo, les Noirs sont-ils condamnés à être des victimes, des dealers ou d'affreux membres de gang ? Après les polémiques sur leur sexisme, les interrogations sur leur idéologie belliciste, notre partenaire Canard PC s'est penché (numéro en vente actuellement) sur la représentation des minorités dans le jeu vidéo. En plateau avec nous : Marion Coville, doctorante en études culturelles à Paris I, Mehdi Derfoufi, docteur en études cinématographiques, spécialisé dans les études post-coloniales, Stéphane Beauverger, scénariste du jeu Remember me, sorti en 2013, ainsi que la journaliste de Canard PC, Cécile Fléchon (a.k.a Maria Kalash).

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.