Ecriture inclusive : "l'Académie va contre la langue française"

Arrêt sur images

Domination, distinction, invisibilisation : le langage en débat

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Depuis quelques semaines, l'écriture inclusive divise, entre prises de positions des éditorialistes, de l'Académie française, et détournements sur les réseaux sociaux. Au coeur du débat : la question de la langue. Faut-il la féminiser, la simplifier, la protéger? Qui a le pouvoir d'édicter les règles? L'Académie française est-elle légitime? Pour en discuter sur notre plateau, Eliane Viennot, professeuse émérite de littérature française et autrice du livre Non, le masculin ne l'emporte pas sur le féminin, Christophe Benzitoun, maître de conférence en sciences du langage et Hélène Eveleigh, professeure de français et formatrice à la retraite, membre du comité de rédaction des Cahiers pédagogiques.
127 commentaires
Commentaires

Ecriture inclusive : "l'Académie va contre la langue française"

Depuis quelques semaines, l'écriture inclusive divise, entre prises de positions des éditorialistes, de l'Académie française, et détournements sur les réseaux sociaux. Au coeur du débat : la question de la langue. Faut-il la féminiser, la simplifier, la protéger? Qui a le pouvoir d'édicter les règles? L'Académie française est-elle légitime? Pour en discuter sur notre plateau, Eliane Viennot, professeuse émérite de littérature française et autrice du livre Non, le masculin ne l'emporte pas sur le féminin, Christophe Benzitoun, maître de conférence en sciences du langage et Hélène Eveleigh, professeure de français et formatrice à la retraite, membre du comité de rédaction des Cahiers pédagogiques.

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Derniers commentaires

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Macron : ses prédécesseurs dans le rétroviseur

Vous avez loupé nos émissions d'été ? Petit rattrapage

Sommes-nous réellement de plus en plus stupides ?

Mobilisant tous nos neurones, on revient sur un documentaire d'Arte

France 2 : Bonne note pour Blanquer (mais l’épreuve était un peu truquée)

71% de convaincus, 100% de complaisance et peu de téléspectateurs

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.