Nicolino à Bové : "José, touche pas au loup !"
Jamais content
Jamais content
chronique Vidéo

Nicolino à Bové : "José, touche pas au loup !"

Réservé à nos abonné.e.s
Loup y es-tu ? Oui, le loup est revenu sur le plateau du Larzac, et menace les brebis. Emoi médiatique (local). Du coup, José Bové en personne s'est rangé parmi ceux qui préconisent de "tirer sur le loup". Faut pas exagérer, José ! s'exclame Fabrice Nicolino. L'animal est sanctuarisé, notamment par la directive habitat européenne, transcrite dans le droit français. Quant à l'argument du pastoralisme, garant de la biodiversité, avancé par les anti-loup ? Les ennemis de la biodiversité ne sont pas forcément où on pense. "Il y a davantage de diversité floristique sur les pistes de ski, que dans des zones surpâturées par les brebis" assure Nicolino. Le débat est lancé.
Commentaires

Nicolino à Bové : "José, touche pas au loup !"

Loup y es-tu ? Oui, le loup est revenu sur le plateau du Larzac, et menace les brebis. Emoi médiatique (local). Du coup, José Bové en personne s'est rangé parmi ceux qui préconisent de "tirer sur le loup". Faut pas exagérer, José ! s'exclame Fabrice Nicolino. L'animal est sanctuarisé, notamment par la directive habitat européenne, transcrite dans le droit français. Quant à l'argument du pastoralisme, garant de la biodiversité, avancé par les anti-loup ? Les ennemis de la biodiversité ne sont pas forcément où on pense. "Il y a davantage de diversité floristique sur les pistes de ski, que dans des zones surpâturées par les brebis" assure Nicolino. Le débat est lancé.

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.