Visé par une plainte pour agression sexuelle, Frédéric Haziza suspendu de l'antenne de LCP
article

Visé par une plainte pour agression sexuelle, Frédéric Haziza suspendu de l'antenne de LCP

Le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire

Réservé à nos abonné.e.s
Il a fallu une journée à LCP pour "suspendre" Frédéric Haziza, mis en cause par une enquête de Buzzfeed France, révélant qu'il est accusé d'agression sexuelle par une de ses collègues journalistes, qui a porté plainte. Une journée, et l'intervention de la Société des Journalistes (SDJ) de LCP, et du président de l'Assemblée Nationale, François de Rugy, par ailleurs mis en cause pour son incrédulité à l'époque des faits, en 2014.
Commentaires

Visé par une plainte pour agression sexuelle, Frédéric Haziza suspendu de l'antenne de LCP

Il a fallu une journée à LCP pour "suspendre" Frédéric Haziza, mis en cause par une enquête de Buzzfeed France, révélant qu'il est accusé d'agression sexuelle par une de ses collègues journalistes, qui a porté plainte. Une journée, et l'intervention de la Société des Journalistes (SDJ) de LCP, et du président de l'Assemblée Nationale, François de Rugy, par ailleurs mis en cause pour son incrédulité à l'époque des faits, en 2014.

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.