Tshirts à 3 euros : 376 morts au Bangladesh
article

Tshirts à 3 euros : 376 morts au Bangladesh

Des habits Mango ou Benetton dans les décombres de l'atelier effondré

Réservé à nos abonné.e.s
Des vétemements de grandes marques occidentales comme Benetton ou Carrefour ont été retrouvés par des journalistes, dans les décombres de l'immeuble qui s'est effondré au Bangladesh, tuant 376 ouvriers appartenant à cinq ateliers de confection. Pourtant, plusieurs marques nient avoir été clientes.
Commentaires

Tshirts à 3 euros : 376 morts au Bangladesh

Des vétemements de grandes marques occidentales comme Benetton ou Carrefour ont été retrouvés par des journalistes, dans les décombres de l'immeuble qui s'est effondré au Bangladesh, tuant 376 ouvriers appartenant à cinq ateliers de confection. Pourtant, plusieurs marques nient avoir été clientes.

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.