"Panama Papers" : Wikileaks déclare la guerre au Consortium international de journalistes
article

"Panama Papers" : Wikileaks déclare la guerre au Consortium international de journalistes

L'organisation d'Assange met en cause les financements et les méthodes de l'opération

Réservé à nos abonné.e.s
Ça chauffe entre Wikileaks et le Consortium international de journalistes (ICIJ), à l'origine des "Panama Papers", qui jettent une lumière crue sur les activités du cabinet d'avocat panaméen Mossack Fonseca, spécialiste de la domiciliation de sociétés offshore. Sur Twitter, le site co-fondé par Julian Assange, a accusé l'organisation, financée en partie par le milliardaire américain Georges Soros, de servir les intérêts américains en s'attaquant à Poutine. Ces accusations sont-elles crédibles, et comment, au juste, ont travaillé les 109 medias du monde pour éplucher ces milliers de données ? Retour sur neuf mois d'enquête.
nouveau media
5 commentaires
Commentaires

"Panama Papers" : Wikileaks déclare la guerre au Consortium international de journalistes

Ça chauffe entre Wikileaks et le Consortium international de journalistes (ICIJ), à l'origine des "Panama Papers", qui jettent une lumière crue sur les activités du cabinet d'avocat panaméen Mossack Fonseca, spécialiste de la domiciliation de sociétés offshore. Sur Twitter, le site co-fondé par Julian Assange, a accusé l'organisation, financée en partie par le milliardaire américain Georges Soros, de servir les intérêts américains en s'attaquant à Poutine. Ces accusations sont-elles crédibles, et comment, au juste, ont travaillé les 109 medias du monde pour éplucher ces milliers de données ? Retour sur neuf mois d'enquête.

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Derniers commentaires

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.