OGM cancérigènes : l'étude choc déclenche les critiques
article

OGM cancérigènes : l'étude choc déclenche les critiques

Entre vieilles casseroles et vraies questions, Séralini dans la ligne de mire

Réservé à nos abonné.e.s
Il fallait s'y attendre. Après la "bombe médiatique", les critiques pleuvent. La presse américaine évoque l'étude française, publiée mercredi 19 septembre, sur le danger d'un maïs OGM Monsanto, qui provoquerait un nombre élevé de tumeurs sur les rats. Les journaux soulignent les limites de l'étude, et la réputation controversée de son auteur, Gilles-Eric Séralini. Mais derrière les critiques, se profile aussi l'éternelle bataille entre pro- et anti-OGM.
Commentaires

OGM cancérigènes : l'étude choc déclenche les critiques

Il fallait s'y attendre. Après la "bombe médiatique", les critiques pleuvent. La presse américaine évoque l'étude française, publiée mercredi 19 septembre, sur le danger d'un maïs OGM Monsanto, qui provoquerait un nombre élevé de tumeurs sur les rats. Les journaux soulignent les limites de l'étude, et la réputation controversée de son auteur, Gilles-Eric Séralini. Mais derrière les critiques, se profile aussi l'éternelle bataille entre pro- et anti-OGM.

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

OGM

OGM : la crise de nerfs UMP est oubliée, et la loi toujours pas applicable

Corine Lepage accuse Barnier d'un "bras d'honneur". Aucune reprise.

L'effet Weinstein abat Louis CK, l'humoriste US qui se masturbait devant les femmes

Sketchs sur le sujet et rumeurs persistantes en ligne. Et puis le New York Times...

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.