Mais pourquoi la presse saute-t-elle sur le "retour" de Sarkozy ?
article

Mais pourquoi la presse saute-t-elle sur le "retour" de Sarkozy ?

Concours de manchettes, chaînes d'info continue mobilisées...

Réservé à nos abonné.e.s
Crise financière à l'UMP, "contre-attaque" de Nicolas Sarkozy sur Facebook par un appel aux dons et intervention au bureau politique l'UMP : l'ancien président fait parler de lui. Résultat : la presse spécule sur le "retour" de Sarkozy qui a pourtant démenti. Alors que son parti l'UMP a une image plus qu'écornée, Sarkozy, lui, apparaît souriant, acclamé par la foule et convoité par les journalistes. Une bien belle opération de communication. Car si la presse souligne le double jeu du " vrai-faux retour", elle n'en limite pas pour autant la médiatisation de l'évènement.
Commentaires

Mais pourquoi la presse saute-t-elle sur le "retour" de Sarkozy ?

Crise financière à l'UMP, "contre-attaque" de Nicolas Sarkozy sur Facebook par un appel aux dons et intervention au bureau politique l'UMP : l'ancien président fait parler de lui. Résultat : la presse spécule sur le "retour" de Sarkozy qui a pourtant démenti. Alors que son parti l'UMP a une image plus qu'écornée, Sarkozy, lui, apparaît souriant, acclamé par la foule et convoité par les journalistes. Une bien belle opération de communication. Car si la presse souligne le double jeu du " vrai-faux retour", elle n'en limite pas pour autant la médiatisation de l'évènement.

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.