Les lits connectés des étudiants, une "fake news" de Ouest-France ?
enquête

Les lits connectés des étudiants, une "fake news" de Ouest-France ?

Les créateurs se défendent d'avoir voulu "fliquer" les résidents

Réservé à nos abonné.e.s
Des étudiants victimes d'un dispositif digne de 1984, le roman dystopique de George Orwell ? C'est ce que révèle un article de Ouest-France paru mercredi soir et qui met au jour un système de capteurs sur des lits de chambres étudiantes dans le CROUS Bretagne à Rennes. La start-up à l'origine du dispositif accuse le quotidien régional d'avoir manipulé la vérité... lequel maintient ses informations tout en reconnaissant une légère emphase. 
nouveau media
Commentaires

Les lits connectés des étudiants, une "fake news" de Ouest-France ?

Des étudiants victimes d'un dispositif digne de 1984, le roman dystopique de George Orwell ? C'est ce que révèle un article de Ouest-France paru mercredi soir et qui met au jour un système de capteurs sur des lits de chambres étudiantes dans le CROUS Bretagne à Rennes. La start-up à l'origine du dispositif accuse le quotidien régional d'avoir manipulé la vérité... lequel maintient ses informations tout en reconnaissant une légère emphase. 

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.