Le (petit) scandale à retardement lancé contre Bayrou, à la veille du second tour
enquête

Le (petit) scandale à retardement lancé contre Bayrou, à la veille du second tour

Pourquoi aucun media n'a relayé le #bayrougate

Réservé à nos abonné.e.s
Scandale censuré, ou banale affaire de médias débordés ? Un ex-assistant parlementaire
Commentaires

Le (petit) scandale à retardement lancé contre Bayrou, à la veille du second tour

Scandale censuré, ou banale affaire de médias débordés ? Un ex-assistant parlementaire

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Parité dans la presse : pourquoi ça patine

Vieilles habitudes, cooptation, "autres priorités", et des accords trop flous

AFP

L'Elysée veut exiler les journalistes hors du palais

"Macron ne veut pas qu'on puisse décrire la tête qu'il fait tel ou tel jour"

Droits de l'homme : un journaliste allemand laisse sans voix une responsable turque

Les médias allemands réclament la libération du journaliste Deniz Yücel

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.