Gabriac : comment les télés banalisent l'homme au salut nazi
enquête

Gabriac : comment les télés banalisent l'homme au salut nazi

L'extrême-droite radicale a-t-elle trouvé son visage ?

Réservé à nos abonné.e.s
C’est la nouvelle star sulfureuse des médias. Exclu du FN en 2011 pour avoir effectué un salut nazi, Alexandre Gabriac, conseiller régional de Rhône-Alpes fait l’objet ces derniers jours de nombre de reportages, dans lequel il disserte à loisir sur la signification du bras tendu. Comment le jeune activiste a forcé la porte des médias, à la faveur des manifestations contre le mariage pour tous.
Gabriac - montage
3 commentaires
Commentaires

Gabriac : comment les télés banalisent l'homme au salut nazi

C’est la nouvelle star sulfureuse des médias. Exclu du FN en 2011 pour avoir effectué un salut nazi, Alexandre Gabriac, conseiller régional de Rhône-Alpes fait l’objet ces derniers jours de nombre de reportages, dans lequel il disserte à loisir sur la signification du bras tendu. Comment le jeune activiste a forcé la porte des médias, à la faveur des manifestations contre le mariage pour tous.

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Derniers commentaires

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.