Facebook, histoire d'une supercherie ordinaire
suivi

Facebook, histoire d'une supercherie ordinaire

Par Jean-François Achilli, journaliste à France Inter

Réservé à nos abonné.e.s
Jean-François Achilli, journaliste politique à France Inter, un des journalistes dupés par "l'imposture Facebook", nous adresse ce témoignage. On apprécie qu'après avoir été présenté dans notre enquête comme l'un de ceux qui ont aidé à la propagation de cette rumeur (nous écrivions : Et enfin, c’est la consécration. Lundi 31 décembre à 11 h.38, l’élection est annoncée par le site de Radio France, via l’un des 11 blogs de France Inter, celui de Jean-François Achilli") notre confrère reconnaisse publiquement son erreur explique comment il en est arrivé là
25 commentaires
Commentaires

Facebook, histoire d'une supercherie ordinaire

Jean-François Achilli, journaliste politique à France Inter, un des journalistes dupés par "l'imposture Facebook", nous adresse ce témoignage. On apprécie qu'après avoir été présenté dans notre enquête comme l'un de ceux qui ont aidé à la propagation de cette rumeur (nous écrivions : Et enfin, c’est la consécration. Lundi 31 décembre à 11 h.38, l’élection est annoncée par le site de Radio France, via l’un des 11 blogs de France Inter, celui de Jean-François Achilli") notre confrère reconnaisse publiquement son erreur explique comment il en est arrivé là

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Derniers commentaires

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.