Envoyé spécial et Complément d'enquête, menacés par les coupes budgétaires
enquête

Envoyé spécial et Complément d'enquête, menacés par les coupes budgétaires

50% des coupes dans les effectifs reposeraient sur les magazines d'info

Réservé à nos abonné.e.s
Diviser par trois le nombre de numéros d'Envoyé Spécial et de Complément d'enquête, et réduire drastiquement le nombre de journalistes ? Le projet d'économies de la direction de l'information de France Télévision a fait bondir les rédactions de France 2.
Commentaires

Envoyé spécial et Complément d'enquête, menacés par les coupes budgétaires

Diviser par trois le nombre de numéros d'Envoyé Spécial et de Complément d'enquête, et réduire drastiquement le nombre de journalistes ? Le projet d'économies de la direction de l'information de France Télévision a fait bondir les rédactions de France 2.

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Elise Lucet et Twitter ont-ils vraiment tué le procès Tron ?

Comment la défense a utilisé "Envoyé Spécial" et des live-tweets de journalistes

Cameroun : un employé de plantation attaque Bolloré pour "diffamation"

Nouveau rebondissement dans l'affaire qui oppose le patron de Vivendi à "Complément d'enquête"

Investigation à France Télévisions : reculade ou coup de com' de la direction ?

Seuls 3 postes seraient supprimés selon la direction. Des journalistes contestent.

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.