Direct Matin promeut les bonnes oeuvres du curé préféré de Bolloré
enquête

Direct Matin promeut les bonnes oeuvres du curé préféré de Bolloré

Réservé à nos abonné.e.s
Direct Matin, premier journal sur les brocantes "utiles et solidaires"? Le quotidien de Vincent Bolloré nous avait davantage habitué à causer Autolib et talk-show made in Vivendi. Pourtant depuis quatre ans, chaque année, le quotidien ne rate jamais une occasion de vanter les mérites d’une petite brocante parisienne organisée par une association catholique caritative. Philanthropisme? Pas seulement. Explications.
Commentaires

Direct Matin promeut les bonnes oeuvres du curé préféré de Bolloré

Direct Matin, premier journal sur les brocantes "utiles et solidaires"? Le quotidien de Vincent Bolloré nous avait davantage habitué à causer Autolib et talk-show made in Vivendi. Pourtant depuis quatre ans, chaque année, le quotidien ne rate jamais une occasion de vanter les mérites d’une petite brocante parisienne organisée par une association catholique caritative. Philanthropisme? Pas seulement. Explications.

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Canal+ enterre un reportage sur le président du Togo

"Lâche le trône" : le sujet dont Bolloré ne veut plus entendre parler

Pourquoi la loi Alimentation a "oublié" l'étiquetage le plus lisible

Parce que les industriels l'ont torpillé...grâce à l'Europe

Mais pourquoi vont-ils "au tribunal du juge Praud" ?

Question aux invités de l'émission polémique de CNews. Qui y retournent parfois.

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.