Dieudonné : une journée de course au scoop
enquête

Dieudonné : une journée de course au scoop

Blanchiment d'argent, théâtre de la Main d'or, tribunes polémiques, tout y passe.

Réservé à nos abonné.e.s
A chacun son exclusivité. Dieudonné est au coeur des préoccupations médiatiques et du coup, les médias enquêtent sur le personnage. Chacun y va de sa petite info ou de sa polémique. La journée de mardi 7 janvier a été un modèle du genre. Scoop de Libération sur le fait que Dieudonné n'était que locataire de son célèbre théâtre de la Main d'or, article du Point.fr contenant une capture sonore intégrale du spectacle de l'humoriste, mais aussi tribune de Rue89 sur la responsabilité de Frédéric Taddeï dans la montée du phénomène Dieudonné. La journée s'est clôturée sur une accusation de blanchiment d'argent par Le Monde et le site JSS News. Récit.
Commentaires

Dieudonné : une journée de course au scoop

A chacun son exclusivité. Dieudonné est au coeur des préoccupations médiatiques et du coup, les médias enquêtent sur le personnage. Chacun y va de sa petite info ou de sa polémique. La journée de mardi 7 janvier a été un modèle du genre. Scoop de Libération sur le fait que Dieudonné n'était que locataire de son célèbre théâtre de la Main d'or, article du Point.fr contenant une capture sonore intégrale du spectacle de l'humoriste, mais aussi tribune de Rue89 sur la responsabilité de Frédéric Taddeï dans la montée du phénomène Dieudonné. La journée s'est clôturée sur une accusation de blanchiment d'argent par Le Monde et le site JSS News. Récit.

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Les journalistes du Figaro condamnent un sondage sur l'arabe à l'école

Un effet collatéral des subsides de Facebook à la presse ?

Parité dans la presse : pourquoi ça patine

Vieilles habitudes, cooptation, "autres priorités", et des accords trop flous

Deux sites américains suspendent leurs commentaires

"La vraie conversation a désormais lieu sur Facebook et sur Twitter"

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.