Désarmement ETA : coup de filet ou grosse bourde ?
Brève

Désarmement ETA : coup de filet ou grosse bourde ?

Imbroglio : c’est le mot repris par la presse qui tente de comprendre l’opération policière franco-espagnole du vendredi 16 décembre présentée par le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux comme un coup porté à ETA – l’organisation séparatiste basque – alors que les personnes arrêtées à Louhossoa, village près de Bayonne, toujours en garde à vue, se sont engagées justement au désarmement du groupe terroriste qui, depuis cinq ans, a renoncé à la violence. Parmi les interpellés : Txetx Etcheverry, fondateur de l’association Bizi et du mouvement Alternatiba que nous avions reçu sur notre plateau.
ETA Libération
ETA Imbroglio
Partager cet article Commenter
Commentaires

Désarmement ETA : coup de filet ou grosse bourde ?

Imbroglio : c’est le mot repris par la presse qui tente de comprendre l’opération policière franco-espagnole du vendredi 16 décembre présentée par le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux comme un coup porté à ETA – l’organisation séparatiste basque – alors que les personnes arrêtées à Louhossoa, village près de Bayonne, toujours en garde à vue, se sont engagées justement au désarmement du groupe terroriste qui, depuis cinq ans, a renoncé à la violence. Parmi les interpellés : Txetx Etcheverry, fondateur de l’association Bizi et du mouvement Alternatiba que nous avions reçu sur notre plateau.

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.