Dépénalisation du cannabis : Taubira et les "hallucinations" du Figaro
enquête

Dépénalisation du cannabis : Taubira et les "hallucinations" du Figaro

Elle y était bien favorable. Avant d'être ministre. Maintenant, chut !

Réservé à nos abonné.e.s
Taubira étudie un allègement des sanctions sur le cannabis. C'est la thèse d'une enquête publiée par Le Figaro, mercredi 4 décembre. Cette affirmation a fait bondir la ministre de la justice qui a accusé le quotidien "d'être un outil de propagande". Pour appuyer sa thèse, Le Figaro se prévaut du rapport sur la modernisation de la justice rendu par Jean-Louis Nadal (ex-procureur général près la Cour de cassation) le 28 novembre dernier. Pour départager les protagonistes, @si est allé à la source. Résultat : Le Figaro retarde un peu. Taubira s'était bien prononcée explicitement pour la légalisation. Mais c'était avant d'être ministre.
Commentaires

Dépénalisation du cannabis : Taubira et les "hallucinations" du Figaro

Taubira étudie un allègement des sanctions sur le cannabis. C'est la thèse d'une enquête publiée par Le Figaro, mercredi 4 décembre. Cette affirmation a fait bondir la ministre de la justice qui a accusé le quotidien "d'être un outil de propagande". Pour appuyer sa thèse, Le Figaro se prévaut du rapport sur la modernisation de la justice rendu par Jean-Louis Nadal (ex-procureur général près la Cour de cassation) le 28 novembre dernier. Pour départager les protagonistes, @si est allé à la source. Résultat : Le Figaro retarde un peu. Taubira s'était bien prononcée explicitement pour la légalisation. Mais c'était avant d'être ministre.

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Valls/Taubira : le faux suspense rituel de la Rochelle

Roulements de tambour, suspense, et Valls est applaudi à la fin

Heetch : l'appli de transport "cool" condamnée et suspendue

Quand les journaux de Niel, actionnaire minoritaire, roulaient pour la startup

Les journalistes du Figaro condamnent un sondage sur l'arabe à l'école

Un effet collatéral des subsides de Facebook à la presse ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.