Charlie Hebdo : seconde plainte de la veuve d'une victime
Brève Vidéo

Charlie Hebdo : seconde plainte de la veuve d'une victime

Le "poison des millions" de Charlie Hebdo referait-il surface ? Mercredi 22 mars, Gala Renaud, la veuve de Michel Renaud, l’une des victimes de l’attentat du 7 janvier 2015 à Paris, a déposé une nouvelle plainte contre l'hebdomadaire et son directeur de publication Riss, pour abus de confiance aggravé. La plaignante estime que les dizaines de millions générés par la vente du numéro post-attentat, publié le 14 janvier 2015 et vendu à plus de huit millions d’exemplaires, auraient dû être reversés aux familles comme, selon elle, s’y étaient engagés publiquement les responsables du journal.
Partager cet article Commenter
Commentaires

Charlie Hebdo : seconde plainte de la veuve d'une victime

Le "poison des millions" de Charlie Hebdo referait-il surface ? Mercredi 22 mars, Gala Renaud, la veuve de Michel Renaud, l’une des victimes de l’attentat du 7 janvier 2015 à Paris, a déposé une nouvelle plainte contre l'hebdomadaire et son directeur de publication Riss, pour abus de confiance aggravé. La plaignante estime que les dizaines de millions générés par la vente du numéro post-attentat, publié le 14 janvier 2015 et vendu à plus de huit millions d’exemplaires, auraient dû être reversés aux familles comme, selon elle, s’y étaient engagés publiquement les responsables du journal.

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Entre légionnaires et policiers, la tumultueuse protection privée de Charlie Hebdo

Charlie déplore de payer pour sa sécurité. Mais qui sont ses anges gardiens ?

La promotion controversée du "djihadiste repenti" Farid Benyettou

Polémique autour du livre de l'ancien mentor de Chérif Kouachi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.