Carte de presse supprimée pour l'intermittente Pascale Clark
article

Carte de presse supprimée pour l'intermittente Pascale Clark

L'affaire souligne l'abus de contrats précaires dans l'audiovisuel

Réservé à nos abonné.e.s
"Ce soir, je vais vous parler de ma vie." Ce n'était pas un auditeur intervenant lors d'une libre-antenne qui s'exprimait ainsi, lundi 9 mars à 21h sur l'antenne de France Inter, mais bien la journaliste Pascale Clark. Ou ex-journaliste ? Une lettre adressée par la Commission de la carte d'identité des journalistes professionnels (CCIJP) lui a notifié, samedi, que sa carte de presse ne lui serait pas renouvelée en 2015.
Commentaires

Carte de presse supprimée pour l'intermittente Pascale Clark

"Ce soir, je vais vous parler de ma vie." Ce n'était pas un auditeur intervenant lors d'une libre-antenne qui s'exprimait ainsi, lundi 9 mars à 21h sur l'antenne de France Inter, mais bien la journaliste Pascale Clark. Ou ex-journaliste ? Une lettre adressée par la Commission de la carte d'identité des journalistes professionnels (CCIJP) lui a notifié, samedi, que sa carte de presse ne lui serait pas renouvelée en 2015.

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.