"Attaques" contre les synagogues à Paris : l'AFP n'a vu la violence que d'un côté
article

"Attaques" contre les synagogues à Paris : l'AFP n'a vu la violence que d'un côté

Aucune mention des exactions des extrémistes juifs

Réservé à nos abonné.e.s
Les dérapages qui ont suivi la manifestation pro-palestinienne de Paris ont été largement couverts par les médias, notamment en ligne. Mais la plupart se basent sur une dépêche AFP, elle-même fondée sur une "source policière". Or, en y regardant de plus près, le déroulement semble un peu différent de la version d'une "attaque de synagogue" que certains politiques ont retenue, sur fond de provocations violentes de groupuscules pro-israéliens.
Commentaires

"Attaques" contre les synagogues à Paris : l'AFP n'a vu la violence que d'un côté

Les dérapages qui ont suivi la manifestation pro-palestinienne de Paris ont été largement couverts par les médias, notamment en ligne. Mais la plupart se basent sur une dépêche AFP, elle-même fondée sur une "source policière". Or, en y regardant de plus près, le déroulement semble un peu différent de la version d'une "attaque de synagogue" que certains politiques ont retenue, sur fond de provocations violentes de groupuscules pro-israéliens.

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.