Accusé sur l'huile de palme, comment Nestlé tente de se refaire une image en ligne
article

Accusé sur l'huile de palme, comment Nestlé tente de se refaire une image en ligne

Surveillance du Web, et alliance avec Google

Réservé à nos abonné.e.s
Depuis une polémique en ligne avec Greenpeace qui avait tourné à son désavantage en 2010, Nestlé forme toutes ses filiales internationales pour qu'elles défendent sa cyber-réputation et possède une salle dédiée à la surveillance des réseaux sociaux dans son siège de Vevey (Suisse).
Nestlé
Commentaires

Accusé sur l'huile de palme, comment Nestlé tente de se refaire une image en ligne

Depuis une polémique en ligne avec Greenpeace qui avait tourné à son désavantage en 2010, Nestlé forme toutes ses filiales internationales pour qu'elles défendent sa cyber-réputation et possède une salle dédiée à la surveillance des réseaux sociaux dans son siège de Vevey (Suisse).

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.