A Libération, interdiction de troller Patrick Drahi sur Twitter
enquête

A Libération, interdiction de troller Patrick Drahi sur Twitter

Hufnagel : "Arrêtez de régler vos comptes avec Altice sur les réseaux sociaux"

Réservé à nos abonné.e.s
Assemblée générale de salariés, double page critique sur le patron dans le journal et... règlements de compte sur Twitter ? La grogne des journalistes de Libération contre leur patron, Patrick Drahi, se poursuit. Et peut aussi se voir sur Twitter où, depuis plusieurs semaines, les journalistes se moquent - gentiment - des méthodes du groupe de Drahi, Altice. Suffisamment pour que le numéro 2 de Libération, Johan Hufnagel, recadre ses équipes par mail.
Commentaires

A Libération, interdiction de troller Patrick Drahi sur Twitter

Assemblée générale de salariés, double page critique sur le patron dans le journal et... règlements de compte sur Twitter ? La grogne des journalistes de Libération contre leur patron, Patrick Drahi, se poursuit. Et peut aussi se voir sur Twitter où, depuis plusieurs semaines, les journalistes se moquent - gentiment - des méthodes du groupe de Drahi, Altice. Suffisamment pour que le numéro 2 de Libération, Johan Hufnagel, recadre ses équipes par mail.

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Parité dans la presse : pourquoi ça patine

Vieilles habitudes, cooptation, "autres priorités", et des accords trop flous

Indiana, Moundir et Mister Grylls, les aventuriers de la télé perdue

Tout comme NT1 et W9, M6 a trouvé son explorateur (avec des momies-alien)

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.